top of page

Ascension du Mont Blanc - voie normale du Goûter

Peu technique

Bon alpiniste

3 jours

Effort très long et endurant

Ancre 3

Première ascension en 1786, le Mont Blanc est par son altitude et par son rôle dans l'histoire de l'alpinisme un incontournable des Alpes. De partout on le voit, il culmine, exposant versant nord de terribles glaciers, à l'est les 3 monts, côté italien ses parois abruptes. Tentez son ascension sur 5 jours lors d'un stage complet, et touchez le toit de l'Europe.

> 4810M, LE TOIT DE L'EUROPE OCCIDENTALE
> UN SOMMET EMBLEMATIQUE
> UN STAGE COMPLET POUR BIEN SE PREPARER

Programme

Si nous n'avons jamais fait de montagne ensemble, toute ascension du Mont Blanc sera systématiquement précédé de 3 jours d'alpinisme ensemble, pour que vous découvriez l'activité, le milieu, le matériel, et que nous évaluions ensemble la cohérence du projet, vos aptitude physiques et psychologiques, ainsi que votre réaction à l'altitude.


Jour 1 - Montée au refuge de Tête Rousse

Départ dans la matinée pour le refuge de Tête Rousse, en prenant le télécabine puis le tramway du Mont Blanc jusqu'au Nid d'Aigle. De là, début de l'approche et de l'ascension. Nuit au refuge de Tête Rousse (3167m).

700m D+


Jour 2 - Ascension du Mont Blanc

Départ le matin au petit jour. Nous passons le couloir du Goûter avec de la visibilité, puis remontons l'arête mixte, un peu technique, jusqu'au refuge du Goûter (3835m). Nous prenons pied sur le glacier. Encordés, crampons au pieds et piolet à la main, nous remontons les pentes sous le Dôme du Goûter, passons le col du Dôme (4236m) puis l'abri Vallot (4362m). A partir de ce point, la physionomie de l'ascension change. Nous quittons les larges pentes pour une arête de neige et glace de plus en plus effilée. Ce sont les Bosses, le passage le plus difficile physiquement pour les ascensionistes. Enfin, nous atteignons le sommet, vers la mi-journée. Si les conditions le permettent, nous profitons du moment et de la vue, avant d'envisager la redescente au refuge du Goûter.

1700m D+ / 700mD -


Note importante : La descente se fait par le même itinéraire, avec certains passages parfois raides et exposés. Il est donc primordial d'être lucide et honnête quant à son état physique à la montée, afin de ne pas forcer le passage pour rejoindre le sommet et de s'y trouver trop épuisé pour redescendre en sécurité. 

Par ailleurs, le vent, le froid, la visibilité sont des freins voire des obstacles à l'ascension, parfois non prévisibles. Ils font partie des activités de haute montagne, et doivent être acceptés.

Ainsi, l'évaluation de la condition physique des participants, les conditions météo et terrain sont laissées à la bonne appréciation du guide de haute montagne.

Les cordées en montagne sont solidaires. Dans le cas d'un client sur deux n'étant pas en état de poursuivre l'ascension, tout le groupe redescend.


Jour 3 - Retour en vallée

Tôt le matin, nous redescendons l'arête du Goûter jusqu'au refuge de Tête Rousse. Puis, descente au Nid d'Aigle, où nous prenons le tramway jusqu'au col de Voza, et enfin le télécabine qui nous ramène aux Houches. 

Pot de fin de stage à la mi-journée.

1400m D -


Important : La réservation dans les refuges du Mont Blanc devient très compliquée, même en s'y prenant tôt. Contactez-moi bien en avance.

Infos pratiques

2 personnes max.


Tarifs demi-pension 2023


Nuitée plein tarif Tête Rousse 55€

Nuitée guide Tête Rousse 35€

Repas du soir 41.20€

Petit déjeuner 19€


Nuitée plein tarif Goûter 65€

Nuitée guide Goûter 45€

Repas du soir 47.20€

Petit déjeuner 19€

Mon avis

Une ascension qui, contrairement à ce que laisse souvent entendre les médias et le grand public, n'est pas si débonnaire.

La voie normale française n'est certes pas très technique au regard d'autres courses du massif, mais l'effort à fournir le jour de l'ascension du sommet en surprend plus d'un !

Si vous souhaitez aller au sommet du Mont Blanc, mieux vaut vous préparer sérieusement en amont.

Matériel

Equipement 

- Sac à dos 40L avec attache piolet

- Chaussures rigides de haute montagne 

- Crampons acier adaptés à vos chaussures (possibilité de prêt)

- Piolet droit (possibilité de prêt)

- Baudrier (possibilité de prêt)

- Casque d'alpinisme (possibilité de prêt)

- Des guêtres si votre pantalon le nécessite 

- Batons téléscopiques recommandés


Vêtements 

- Une veste coupe vent déperlante (type Gore-Tex)

- Deux couches thermiques (polaire, doudoune)

- Un pantalon d'alpinisme (déperlant et doublé)

- Vêtements plus légers pour les nuitées en refuge (collant, t-shirt)

- Guetres

- Une paire de gants légers 

- Une paire de gants chauds ou moufles

- Sur-gants éventuellement

- Bonnet, buff


Accessoires 

- Lampe frontale chargée

- Une paire de lunette de catégorie 4 

- Crème solaire haute protection 


Vivres de course

- Une gourde d’au moins 1,5 L  et/ou thermos

- Nourriture (graines, barres de céréales, pique-nique)

Ascension du Mont Blanc - voie normale du Goûter

Cette sortie vous tente ?

Votre pratique

  • Premières expériences de l'alpinisme sur des sommets faciles

  • Bonne condition physique

  • Eventuellement pratique de l'escalade, même facile

  • Connaissance du milieu montagnard et des éventuels dangers

Avec moi

  • Courses pouvant présenter quelques passages de technicité moyenne, nécessitant la maîtrise du cramponnage et de l'aisance en terrain montagne

  • Escalade facile, courts ressauts

  • Courses pouvant nécessiter une bonne voire très bonne condition physique, même si l'aspect technique est faible

  • Cotations jusqu'à AD sauf exception

  • Risque objectif existant

Prix de la sortie

Contactez-moi si vous souhaitez planifier une sortie, et en connaître le tarif. Je vous proposerai quelque chose d'adapté à votre budget.

Vous pouvez aussi déjà consulter ma grille tarifaire.

Ancre 1
Programme
Infos pratiques
Notre avis
Matériel
Tarifs
Ancre 2

VOUS AIMEREZ AUSSI CES SORTIES

bottom of page